vous êtes
français


Modalités de voyage

Avec la ratification de l'accord de retrait, le Royaume-Uni sort de l’Union de façon ordonnée le 31 janvier 2020 à minuit, et le droit de l'Union européenne continuera de s'appliquer au Royaume-Uni jusqu’à la fin de la période de transition prévue jusqu’au 31 décembre 2020. La période de transition définie par l’accord de retrait garantit que, pendant l’année 2020, rien ne change pour les particuliers et les entreprises, afin de laisser le temps à chacun de préparer la mise en œuvre de l’accord de retrait et d’anticiper la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni, qui doit encore être négociée.


Vous êtes concerné si vous êtes citoyen français et que vous souhaitez voyager au Royaume-Uni ; si vous devez obtenir ou renouveler votre passeport.  

Vous n’avez pas trouvé les réponses à vos questions sur cette page ? Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : brexit.due-int@diplomatie.gouv.fr.


  • Imprimer

questions

les plus fréquentes


  • Quelles sont et seront les modalités pour voyager de la France vers le Royaume-Uni ?
  • À compter de la date du retrait du Royaume-Uni de l’Union et compte tenu de l’entrée en vigueur de l’accord de retrait le 31 janvier 2020, les conditions seront les mêmes qu’actuellement jusqu’au 31 décembre 2020 : le voyageur devra être muni d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Aucun visa ne sera nécessaire.

    A l’issue de cette période, les ressortissants européens pourraient être soumis à des obligations de visas pour les longs séjours. D’après les informations du gouvernement britanniques, pour les courts séjours une ETA – Electronic Travel Authorization – pourrait être requise.

    Franchises

    Pendant la période de transition, bien que juridiquement hors de l’Union européenne, le Royaume-Uni continuera à bénéficier des dispositions de l’Union douanière et du Marché intérieur, ce qui signifie sur le plan douanier et des normes/réglementations, que rien ne changera par rapport à la situation actuelle.

    A l'issue de la période de transition, les règles applicables dépendront de l'accord sur la relation future. Si aucun accord n'entre en application ou s'il ne prévoit pas d'exception en matière de franchises douanières et fiscales, ce sont les règles de droit commun pour les pays non membres de l'Union (pays tiers) qui s'appliqueront. 

    Dans retour du Royaume-Uni, des franchises douanières et fiscales en quantités et en valeurs seront applicables en France selon les catégories de marchandises que vous transporterez.

    Consulter le niveau de ces franchises.