vous êtes
britannique


Permis de conduire

La période de transition définie par l’accord de retrait garantit que, pendant l’année 2020, rien ne change pour les particuliers et les entreprises, afin de laisser le temps à chacun de préparer la mise en œuvre de l’accord de retrait et d’anticiper la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni, qui est en cours de négociation.

La fin de la période de transition au 31 décembre 2020 entraînera des changements importants, qu’un accord soit conclu ou non sur la relation future, qu’il vous faut anticiper.


Vous êtes concerné si vous êtes un citoyen britannique résidant en France et disposant d’un permis de conduire britannique pour conduire en France; si vous disposez d'un permis de conduire et souhaitez vous rendre en France pour un court séjour.

Vous n’avez pas trouvé les réponses à vos questions sur cette page ? Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : contact-brexit@interieur.gouv.fr


  • Imprimer

questions

les plus fréquentes


  • Que se passe-t-il pendant la période de transition ?
  • Pendant la période de transition, votre permis de conduire britannique vous permettra de conduire en France et dans les autres États membres de l’Union européenne.

  • Que se passe-t-il à la fin de la période de transition ?
  • Après la fin de la période de transition, les règles diffèrent selon que vous circulez en France en qualité de touriste ou de résident :

    • Si vous résidez en France, vous pouvez, avant le 31 décembre 2020, demander l'échange de votre permis britannique pour un titre français;
    • Si vous êtes touriste en France, vous pouvez conduire pendant la durée de votre séjour avec votre permis de conduire obtenu par examen au Royaume-Uni;
    • Si vous comptez vous installer en France, après la fin de la période de transition, ou que vous n'avez pas échangé votre permis de conduire britannique avant la fin de la période de transition, ce dernier sera reconnu sur le territoire français pendant le délai d’un an. Vous devrez en solliciter l’échange dans ce délai si un accord de réciprocité est conclu entre la France et le Royaume-Uni.

    En revanche, après la période de transition, si vous êtes détenteur d’un permis de conduire britannique et que vous souhaitez vous rendre dans d’autres États membres, il vous est recommandé de prendre l’attache de ceux-ci. En effet, chaque État membre de l’Union est souverain pour décider de la réglementation applicable en matière de reconnaissance et d’échange de permis de conduire avec les pays tiers à l’Union européenne.